Astuces emploi : les groupements d’employeurs, la solution pour travailler avec plusieurs entreprises !

Vous mettez en pratique une activité temporaire qui peut atteindre le sommet à un moment donné. Il existe un moyen innovant, au moment où le marché de l’emploi se remet petit à petit de la crise sanitaire. Il s’agit des Groupements d’Employeurs ou GE. Voici l’analyse de ce nouveau type de travail.

Les groupements d’employeurs : description

De nombreux groupements d’employeurs sont répartis en France, au moins 4000. Environ 700 d’entre eux sont des groupements d’employeurs non agricoles. Selon le code coopératif ou associatif, loi 1901, les GE non agricoles comptent à peu près 16000 employés recrutés, et 70% possèdent un contrat CDI. Il y a les groupements d’employeurs monosectoriel. Ce qui signifie qu’ils représentent juste un secteur. Et il y a également les groupements d’employeurs multisectoriel, c’est-à-dire ceux qui représentent tous les secteurs d’activité qui existent. Le groupement d’employeurs a pour but de proposer ses employés à des sociétés membres en répartissant leur durée de travail. Ce système s’appelle le temps réparti. C’est une des nouvelles méthodes de travail. 

Son fonctionnement

Le personnel compétent du groupement d’employeurs est présenté aux membres qui ne peuvent pas embaucher eux-mêmes. Cela est dû à leurs moyens ou à leur dimension. Le but du groupement d’employeurs est de trouver des CDI dès qu’il le peut. Le temps réparti est une idée qui convient aux envies de flexibilité pour les sociétés, et de pérennité pour les employés. En fait, la méthode temps partagé est constituée d’un président, d’un dirigeant, d’un conseil d’administration ainsi que d’employés. Outre le personnel, le GE procure à ses adhérents son conseil et son accompagnement, en termes de travail ou de gestion des ressources humaines. L’employé de GE reçoit un meilleur accès aux avantages grâce à un contrat de travail spécifique (formation professionnelle, couverture sociale, service de participation et autres).

Ses avantages pour un employé

L’employé profite d’une fiabilité de son trajet professionnel grâce au groupement d’employeurs. Et ce, par la création d’un CDI à plein temps ou à temps partiel, en profitant de la répartition des conséquences, des risques économiques. Ces derniers sont attachés à la présence d’un collectif de sociétés. À part accroître les compétences, le temps réparti donne l’occasion de connaître plusieurs cultures de sociétés avec des secteurs d’activité variés. Il donne la possibilité à l”employé de devenir plus polyvalent et plus souple. Le groupement d’employeurs favorise le progrès ainsi que l’expérience sur de nombreux secteurs. Chacun des employés possède une identité de traitement avec les salariés des sociétés dans lesquelles ils sont procurés. Par exemple, ils peuvent profiter de la prime de 13ᵉ mois, des chèques cadeaux, des tickets restaurant ou autres. 

N’hésitez pas à mettre à jour régulièrement votre profil LinkedIn !
Au bout de combien de temps doit-on relancer un recruteur ?