Au bout de combien de temps doit-on relancer un recruteur ?

Pour décrocher un poste dans une entreprise, chaque personne doit passer par plusieurs étapes. L’entretien figure parmi les plus importantes dans ce contexte. Une fois cette étape achevée, les recruteurs prendront le temps pour analyser un à un les dossiers de chaque candidat au poste. Dans certains cas, relancer le recruteur reste néanmoins indispensable. Bon nombre de personnes ne savent cependant pas quand le faire. Découvrir les critères à considérer avant de relancer le responsable est par conséquent important.

Pourquoi relancer le recruteur ?

Avant tout, relancer un recruteur peut être un bon moyen pour vous faire gagner des points auprès de l’entreprise. En effet, cela montre l’intérêt que vous portez au poste pour laquelle vous avez postulé. Cela reste par ailleurs un excellent moyen pour se démarquer des autres candidats et ainsi les aider à choisir facilement le nouvel employé. Relancer vous peut par ailleurs vous aider à accélérer le processus d’embauche. Tous les candidats ont en effet plus ou moins les mêmes compétences. Si vous êtes retenu, vous pourrez déjà vous préparer à la phase suivante. Si cela n’est pas le cas, cela vous permettra de passer à une autre offre plus rapidement. Dans tous les cas, n’oubliez pas de faire votre maximum durant les entretiens auxquels vous participerez.

Le moment idéal

Il n’existe pas réellement de moment opportun pour relancer un recruteur en particulier. Après l’entretien, vous pourrez néanmoins demander quand ce dernier pourra vous donner une réponse. De manière générale, vous devrez attendre entre 7 à 10 jours avant de relancer un recruteur. Vous pourrez dans cet ordre passer un appel ou encore envoyer un e-mail. N’oubliez pas d’en profiter pour remettre en avant vos compétences. Dans le même but, vous pouvez également prendre contact avec un employé de l’entreprise pour avoir ce genre d’information discrètement.

Les erreurs à éviter

Une personne qui choisit de relancer un recruteur est en temps normal bien vu dans une société. Cela montre qu’elle tient au poste et est réellement attirée par la perspective d’intégrer le personnel. Néanmoins, vous devez toujours éviter de faire quelques erreurs. Se montrer trop insistant est par exemple contre-productif. La plupart des candidats ont en effet trop hâte de savoir la réponse du recruteur. Certains quant à eux relancent trop souvent ce dernier. Dans tous les cas, la politesse doit toujours être de mise. Cela est valable aussi bien durant l’entretien que durant la relance du recruteur.

N’hésitez pas à mettre à jour régulièrement votre profil LinkedIn !
Est-ce que changer souvent d’emploi peut nuire à sa carrière ?