Métiers du paysage : une forte demande pour peu de candidats !

Le paysagiste travaille dans le domaine de la création et de la rénovation des espaces verts. De nos jours, plusieurs entreprises du paysage cherchent continuellement le candidat idéal ou la perle rare. Par contre, le secteur du paysage est méconnu par la majorité des jeunes. Près de 2000 emplois sont créés chaque année.

Qu’est-ce qu’un paysagiste ?

Le métier du paysage consiste à travailler dans le domaine de l’environnement. Lors d’un projet de rénovation d’un espace public ou privé, de nombreux clients font appel aux paysagistes pour embellir et transformer un paysage. Concernant les rôles du paysagiste, il crée et rénove les espaces verts ; il réalise et étudie le plan d’aménagement ; il anticipe et analyse les travaux prévus ; il établit également les documents administratifs. Actuellement, il travaille et collabore avec les architectes, les jardiniers, les sociétés publiques… En parlant des qualités requises, il doit être créatif ; il doit avoir une aisance relationnelle ; il doit posséder de multiples compétences et connaissances dans le secteur de la végétation, du génie civil, de l’architecture… Le paysagiste peut également travailler en équipe. Dans ce cas, il collabore souvent avec le chef de projet.

Pourquoi les candidats sont-ils rares ?

Le taux d’embauche du métier du paysage a augmenté depuis l’apparition du baromètre. Concernant les statistiques, « environ 7 000 emplois » ont été créés de l’année 2017 à 2019. En 2020, les sociétés ont du mal à trouver des personnes qualifiées pour le poste. Premièrement, les missions du paysagiste requièrent plusieurs compétences d’où l’absence de candidature. Deuxièmement, les jeunes ne connaissent pas encore le secteur du paysage. Par conséquent, la rareté des candidatures permet d’obtenir rapidement le poste voulu. Si vous êtes jeunes et qualifiés dans ce domaine, vous devrez travailler en tant que paysagiste. De plus, les prospectives d’évolution de carrière sont abondantes. Après avoir obtenu 10 années d’expérience, le paysagiste peut devenir un chef d’entreprise. Par la suite, vous pouvez travailler pour le compte d’une entreprise privée ou publique, ou encore travailler en tant que paysagiste indépendant.

Quels sont les critères requis pour devenir un paysagiste ?

Pour mener convenablement le métier du paysage, il faudra suivre une formation professionnelle. Pour commencer, vous avez l’embarras du choix entre une formation diplômante ou une formation non diplômante. Cependant, vous devrez savoir que les sociétés préfèrent recruter une personne ayant un diplôme universitaire. Plus précisément, les ressources humaines privilégient les candidats ayant obtenu un « BTSA en aménagements paysagers ». Si vous n’avez pas de diplômes universitaires, vous devez avoir un Bac pro AP en aménagement paysager et un CS en construction paysagère. Par la suite, lorsque vous aurez plus d’expérience, il sera plus facile d’évoluer dans le domaine du paysage.

Aide à la personne : un métier qui entretient les liens sociaux !
Un rôle essentiel auprès des malades : l’aide soignant un métier méconnu !